publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Poliomyélite : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. octobre 2014)

Il n'y a pas de traitement curatif de la poliomyélite. Le seul traitement est préventif, et il consiste en une vaccination.

La vaccination orale avec un vaccin vivant atténué (VPO) est très protectrice et très pratique pour les pays en voie de développement. Elle permet de faire une vaccination non seulement individuelle, mais aussi élargie. En effet, les personnes vaccinées peuvent à leur tour « contaminer » des personnes non vaccinées, en transmettant par voie féco-orale, ce virus atténué. C'est ainsi que des personnes qui n'auraient pas eu de vaccination, peuvent se trouver indirectement vaccinées.

Le problème de cette vaccination, est qu'il apparaît dans de très rares cas une mutation du génome de ce virus atténué en virus virulent. Ce qui peut donner alors une poliomyélite maladie aussi grave que la poliomyélite contractée par le virus polio sauvage.

Autre traitement préventif : la vaccination par injection sous-cutanée, la plus ancienne, paraît être celle qui protège contre toutes les souches de virus, qu'elles soient sauvages ou d'un virus vaccinal mutant. C'est le meilleur traitement préventif qui soit.

La primo-vaccination consiste en trois injections sous-cutanées : une dose à l'âge de 2 mois (8 semaines) et 4 mois, suivie d'une dose de rappel à 11 mois. Puis les rappels doivent avoir lieu à 6 ans, entre 11 et 13 ans, à 25 ans, puis tous les 20 ans.
La poliomyélite est une maladie à déclaration obligatoire.

La surveillance épidémiologique à l'échelon international est très importante, tant qu'il existera des virus polio en circulation dans le monde, il faudra continuer les campagnes de vaccination à l'échelle planétaire.

 

A lire aussi :
> Maladies infantiles : ce qu'il faut savoir
> La santé de l'enfant
> Vidéo : dépister les maladies infantiles chez le nourrisson



publicité