publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Polypes intestinaux : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. décembre 2014)

En général, aucun symptôme n'est ressenti en cas de polype intestinal.

Mais quelques signes peuvent vous alerter :

  • Des diarrhées ou constipations prolongées qui surviennent de manière inconnue.
  • La présence de sang ou de glaires dans les selles.
  • Des saignements.
  • Des douleurs abdominales.

Il arrive parfois qu'aucun symptôme ne révèle la présence de polypes intestinaux. Par exemple, les polypes peuvent saigner, et ces saignements peuvent être invisibles dans les selles. La meilleure façon de déceler la présence de sang dans ses selles non visible à l'oeil nu est de réaliser un test qui permet de détecter du sang dans les selles, un test très simple à réaliser chez soi, tous les 2 ans à partir de 50 ans. Une fois les saignements identifiés, il faut rechercher leur origine.

La détection des polypes intestinaux est réalisée en effectuant une coloscopie qui nécessitera au préalable un lavement du côlon. Pour réaliser une coloscopie, on introduit par l'anus un fin tube souple équipée d'une mini-caméra qui permet alors de voir l'intérieur du gros intestin et de repérer près de 95% des anomalies.

Cette coloscopie peut être réalisée dans le cadre d'un programme de dépistage national entre 50 et 74 ans - après un test par Hemoccult® positif - ou dans le cadre d'un suivi régulier, suite à des antécédents familiaux ou personnels de polypes intestinaux ou de cancer colo-rectal.



publicité