publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Poux : Comment les éviter ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. décembre 2014)

Les idées fausses circulent malheureusement aussi vite que les poux eux-mêmes.
Comme souvent, mieux vaut prévenir que guérir, même si cela reste ici difficile. Une chose est sûre cependant : plus les cheveux sont courts, moins on a de chance d'attraper de parasites. Cela dit, raser les cheveux des petites filles n'est peut-être pas la bonne solution.

L'idéal serait d'éviter les contacts directs avec une personne infestée, même si, lorsque l'on a 10 ans et que l'on se confie ses petits secrets entre copines, cette consigne est difficile à respecter...
La seule bonne prévention, à l'arrivée, est d'ordre collectif. Le pou doit être envisagé comme un colonisateur, et dès qu'il contamine un individu, on peut être certain qu'il va chercher à étendre son territoire sur d'autres. Il faut donc lui barrer la route avant qu'il ne se reproduise.

Les poux adorent les collectivités. Les écoles et les colonies de vacances sont donc leurs terrains de jeux favoris. C'est pourquoi il faut surveiller attentivement et régulièrement la tête de ses enfants, et traiter jusqu'à l'élimination totale des parasites dès que l'on a connaissance de la présence de poux. C'est en traitant tôt et rapidement que l'on pourra éviter les épidémies.

La première chose est d'éviter les pesticides sous forme de lotion, de spray... Car le pou, non content d'être vilain, est malin. Le parasite s'est en effet habitué aux pesticides et y est même devenu résistant, en particulier ceux de la famille des pyréthrines. Ce type de produits est donc inefficace, voire dangereux, et les utiliser pourrait renforcer encore la résistance des poux à ce genre de traitement.

Il est également inutile de laver les cheveux de son enfant tous les jours. Cela ne sert à rien car le pou aime autant les cheveux sales que les cheveux propres. Le shampoing ne le délogera pas. En revanche, l'usage trop répété de détergent perturbe le pH du cuir chevelu et risque de provoquer une irritation.



publicité