publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pré-éclampsie : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. novembre 2014)

On ne connaît pas encore véritablement les causes qui déclenchent une pré-éclampsie chez la femme enceinte. La pré-éclampsie n'est en réalité que le symptôme d'une anomalie concernant le placenta appelée : l'insuffisance placentaire. La pré-éclampsie concerne le plus souvent les femmes qui sont enceintes pour une première fois.

Bien qu'elle ne soit pas forcément récidivante pour les grossesses suivantes (moins de 10 %), les prochaines grossesses seront étroitement surveillées par la sage-femme ou le gynécologue quand la femme a souffert d'une pré-éclampsie lors d'une précédente grossesse.

Il faut également savoir qu'une femme souffrant d'hypertension artérielle (HTA) ne développera pas forcément une pré-éclampsie. Bien qu'il existe quelques facteurs prédisposants, elle peut survenir chez une femme sans aucun facteur de risque connu.

Il s'agit d'une complication majeure de certaines grossesse pour lesquelles les médecins réalisent des travaux pour mieux en connaître les causes. Car les problèmes qu'une pré-éclampsie engendre peuvent être majeures pour la mère (troubles de la coagulation sanguine, insuffisance rénale, difficultés respiratoires liées à un oedème aigu du poumon), comme pour l'enfant (foetus pas assez développé, anomalie du rythme cardiaque). Chez la maman, la complication majeure est représentée par le Hellp syndrome : destruction des globules rouges, atteinte du fonctionnement du foie...


publicité