publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Presbyacousie : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. novembre 2014)

Contrairement à certaines pathologies de l'oreille, la presbyacousie ne peut être corrigée par des médicaments, ou une opération chirurgicale, mais par des aides auditives. Ces appareils auditifs véhiculent parfois une mauvaise image assez erronée - trop voyants, inefficaces, qui sifflent et stigmatisent les personnes âgées. Ce type de problème peut parfois survenir, mais être aussi solutionné en retournant chez son audioprothésiste pour régler l'appareil, mieux l'adapter, etc.

Il faut savoir que les progrès dans le domaine du traitement de l'audition ont été ces dernières années importants. Aujourd'hui, les appareillages se font discrets et performants. Résultat : les utilisateurs peuvent entendre dans des ambiances différentes et se sentir à l'aise en milieux bruyants.

Pour diagnostiquer une presbyacousie, l'ORL est la seule personne habilitée à définir la perte auditive de chaque oreille. Comme pour les yeux, le vieillissement ne concerne pas forcément les deux oreilles de la même façon. Seul un bilan auditif permet de définir avec précision la perte auditive de chaque oreille.

Si nécessaire, le médecin fera une prescription d'aide auditive. Le choix du traitement, et plus particulièrement du type de prothèse, relève ensuite de la compétence de l'audioprothésiste. Une phase d'adaptation avec l'appareillage est nécessaire avec 4 ou 5 rendez-vous chez l'audioprothésiste. Puis suivront différents contrôles.

Pour autant, en France, on estime que sur 5 millions de personnes malentendantes, seules 10 à 15 % sont équipées de ce traitement. Le principal frein à l'appareillage ? Le coût de l'équipement et le manque de prise en charge (130 euros environ par l' Assurance maladie, et 300/500 euros selon les mutuelles) pour un budget entre 1 600 et 4 000 euros pour un équipement appelé binaural.


publicité