publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La presbyacousie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. novembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

La presbyacousie est une altération de l'audition liée à l'âge. Elle est la cause la plus fréquente de la baisse de l'acuité auditive (parfois majeure). On peut même dire qu'elle nous concernera tous à partir d'un certain âge, et plus précisément à partir de 60/65 ans ! Il arrive cependant que des personnes soient gênées à un âge plus jeune par une presbyacousie. Malgré son immense fréquence, cette pathologie reste mal connue.

La presbyacousie est à l'audition ce que la presbytie est à la vue. Elle désigne l'usure naturelle et irréversible de l'audition. Cette baisse de l'audition progressive, généralement bilatérale, constitue la forme la plus fréquente de la perte auditive (90% des cas).

Le vieillissement de l' appareil auditif, et plus particulièrement de l'oreille interne, est variable selon les personnes. Cette variabilité est liée à un terrain génétique et à des facteurs d'aggravation locaux ( otite chronique, etc.), généraux (vasculaires, etc.) ou environnementaux (traumatismes sonores, solvants, etc.). Le vieillissement cellulaire, et par conséquent la perte d'audition, s'amorce dès l'âge de 25 ans, mais commence – heureusement ! – à être perceptible qu'aux environs de 60 ans.

Attention à ne pas mélanger surdité et presbyacousie ! En effet, si l'on dénombre environ 300 000 sourds en France, plus de 5,5 millions de personnes seraient concernées par une presbyacousie.


publicité