publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ces 11 problèmes de santé que notre smartphone peut provoquer

Publié par : rédaction Onmeda (24. novembre 2016)

© Shutterstock

Simple distraction ou passe-temps dans les transports en commun, l'usage compulsif de smartphone peut avoir des conséquences bien plus néfastes que l’on pourrait penser. On a déjà entendu parler des conséquences psychologiques (sur l'attention, la mémoire, etc.) mais qu'en est-il des conséquences physiques ? 

Voici 10 problèmes physiques susceptibles d'arriver si notre smartphone prend le pas sur notre santé...

  • Un torticolis

A trop pencher la tête, on crée des tensions et des torsions au niveau des muscles de la nuque (oui, oui, il y a des muscles dans le cou). Résultat ? Douleurs cervicales au mieux, torticolis au pire ! Attention, donc, à notre position !

  • Des problèmes de dos

Que l’on utilise un ordinateur, une console de jeux ou un smartphone, le résultat est le même pour notre dos : à moins de veiller à se tenir droit, on peut se faire mal, très mal même. Pour ne pas ressembler à Quasimodo, on pense à se grandir, à remettre son dos bien droit et à déconnecter lorsqu’il le faut.

  • Une tendinite du pouce 

On l'appelle “Textonite”, “Nintendinite, voire "whatsappite". Jouer avec une manette ou envoyer des textos en tapant à la vitesse de la lumière sollicite affreusement les articulations des pouces. Résultat, les tendinites du canal carpien sont de plus en plus fréquentes.

  • Des problèmes de vue

Sécheresse oculaire, fatigue oculaire, picotements dans les yeux, troubles de la vue : les écrans, quels qu’ils soient, mettent à mal nos yeux. On pense donc à limiter le temps que l’on passe devant un écran et surtout à se rendre chez son ophtalmologue pour son contrôle annuel et dès que l’on ressent une gêne oculaire. Des lunettes de repos ou des séances d'orthoptie peuvent parfois aider à soulager nos yeux.

  • Des migraines

De nombreuses études menées dans le monde entier ont prouvé qu’un lien existait entre smartphones et migraines. Que ce soit un simple mal de tête ou une migraine oculaire, le résultat est le même : avant de vous ruer sur du paracétamol ou de l’ibuprofène, pensez à éteindre votre smartphone.

  • Des insomnies

Entre le syndrome de la sonnerie fantôme, la nomophobie, la “Fear of Missing Out” (FOMO), l’impact de la lumière bleue artificielle, les vibrations et autres bips : les smartphones polluent véritablement notre temps de sommeil. Résultat, on dort moins longtemps et moins bien... quand on parvient à s’endormir.

  • Une prise de poids

Vous pensiez que grâce à toutes ces nouvelles applications traqueuses de calories vous perdriez du poids ? Que nenni ! Manger en consultant son smartphone, c’est ne pas prendre conscience de ce que l’on mange, des quantités que l’on ingurgite et surtout de sa sensation de satiété. Ecouter son corps avant son téléphone, c’est important.

  • Des rides

Plisser les yeux, froncer les sourcils ou même baisser la nuque devant son smartphone, sa tablette ou sa console de jeux n’est pas très bon pour notre capital jeunesse. A la longue, ces tics concourent à l’apparition de rides. Celle du cou a déjà son petit nom : la “Textneck”.

  • Des problèmes de peau

Vous n’oseriez pas mettre votre chaussure contre votre joue ? Pourtant, vous y mettez bien votre smartphone que vous avez touché à de nombreuses reprises avec vos doigts pleins de bactéries. Véritable gratte-ciel pour saletés, notre cher et tendre smarphone peut être à l’origine de bien des boutons.

  • Des chutes et des accidents

La tête dans les nuages ? Non, aujourd’hui ce serait plutôt la tête dans les applis. A trop regarder son smartphone, on en oublie de regarder autour de soi. Escaliers, trottoirs, falaises, piétons ou encore voiture : smartphone entre les mains, hôpital le lendemain ?

  • Et si le smartphone explose ? Des brûlures et des plaies !

Trop grave pour y croire ? C’est pourtant ce qui vous attend si votre smartphone explose ou prend feu subitement.

  • Des impacts pour notre santé auditive  
Les Français passent des heures leur smartphone à l’oreille. L’écoute de musique représente une des utilisations principales. Le tout sans conséquences pour notre audition ? Eh bien non, puisque notre capital auditif se dégrade sous l'effet de surexpositions sonores. Des risques d'acouphènes ou autres toubles de l'audition seraient également de plus en plus fréquents. 

Bon à savoir : Téléphone mobile - 10 conseils pour limiter votre exposition !

À lire aussi :
On a testé l'appli pour geeks insomniaques

Le torticolis : que faire ?
Le mal de dos
Horloge biologique : re()trouver le bon rythme
Téléphone portable : quel est le véritable danger ?



publicité