publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Procrastination : les symptômes

Publié par : rédaction Onmeda (30. décembre 2016)

Culpabilité, insatisfaction, stress, déprime... peuvent être les symptômes de la procrastination.

Ce qui caractérise la personne souffrant de procrastination, c'est l'incapacité à respecter les priorités initialement identifiées.

Si elle doit rendre un dossier important pour le soir même à 18h00, elle répondra à des emails amicaux ou classera des papiers... Et n'arrivera pas, au final, à respecter la priorité du dossier en s'éparpillant sur d'autres activités. 

Cependant, cette personne peut travailler dans l'urgence quand elle n'a plus le choix.

La procrastination ne concerne pas les paresseux ou les individus qui n'ont aucune velléité, c'est même l'inverse. Souvent organisées à l'intérieur de leur procrastination, ces personnes grouillent d'idées et de projets. Ce sont bien souvent des personnes très créatives !

Cependant, leur perfectionnisme et/ou leur peur de l'échec est un frein au passage à l'acte, et donc à l'avancée de leurs projet. Ce qui provoque une perte de confiance en eux-mêmes. L'anxiété s'accroît et favorise le cercle vicieux de la procrastination. La personne est encore plus bloquée, et en difficulté pour passer à l'action.

Attention, la procrastination peut être elle-même le symptôme d'une pathologie telle que la dépression, l'anxiété ou la phobie, par exemple.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie ou Un experte vous répond !

A lire aussi :

Soigner sa dépression sans médicaments
La zone du cerveau qui rend dépressif a été identifié
Angoisse nocturne : vous connaissez ?


publicité