publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Psoriasis : Le rhumatisme psoriasique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. janvier 2015)

Le psoriasis peut, dans 20% des cas, peut présenter d'autres symptômes et toucher les articulations... Il s'agit alors d'un rhumatisme inflammatoire chronique. Il est alors important, si cela vous arrive d'aller vite consulter. Plus le diagnostic est effectué tôt, meilleure sera la prise en charge.

Cette forme rhumatismale du psoriasis présente des symptômes précis : des articulations douloureuses qui réveillent la nuit. Un temps de dérouillage matinal de plus d'une demi-heure. Cela peut concerner les doigts, les poignets, les genoux, les orteils ou les chevilles.

Mais cela peut également toucher les articulations des vertèbres. On se plaint alors de douleurs de dos inexpliquées. Si, dans la plupart des cas, le rhumatisme psoriasique fait suite à un psoriasis cutané connu, il peut arriver aussi qu'il survienne le premier. Ou qu'on l'identifie le premier.

C'est le cas, par exemple, après un psoriasis du cuir chevelu non identifié : on croit avoir des pellicules... et c'est en réalité un psoriasis. On ne se soigne pas et on découvre le psoriasis lorsque les signes du rhumatisme apparaissent.

Les examens


Le diagnostic de rhumatisme psoriasique n'est pas toujours simple à réaliser à l'examen clinique par le médecin. Il peut s'aider d'examens biologiques par la prise de sang (la vitesse de sédimentation, ou la CRP peuvent être augmentées) ou par des radiographies.

Il est important d'y penser en cas de douleurs articulaires suspectes et alors de vite aller consulter. Le traitement précoce pourra éviter une évolution de la maladie. Un psoriasis articulaire non traité peut entraîner des destructions ou des déformations des articulations.



publicité