publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Psoriasis : Le soutien psychologique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. janvier 2015)

Tous ceux qui en souffrent le savent : le psoriasis, c'est l'enfer au quotidien. Et on le sait, l'enfer, c'est les autres. Difficile en effet de supporter le regard des autres quand on a des plaques inesthétiques sur le visage ou sur le corps. D'abord le premier handicap, c'est la peur de la contagion.

Le psoriasis n'est pas contagieux, mais tout le monde ne le sait pas. La peau est l'organe social premier. C'est ce qui est visible de nous. Une peau abîmée est perçue comme inquiétante par l'entourage.

Difficile donc de supporter le regard des autres. Mais difficile aussi d'accepter son propre regard sur soi-même. Si le psoriasis ne tue pas, il empoisonne la vie quotidienne. Sans compter tous ses désagréments physiques, les démangeaisons, notamment qui réveillent la nuit et occasionnent une fatigue réelle.

Un soutien psychologique peut aider certains patients. Les enfants qui ne sont pas tendres entre eux ont aussi ont besoin d'un soutien ; il faut les écouter, leur expliquer leur maladie, les soutenir pour qu'ils suivent leur traitement, traitement symptomatique certes mais qui diminue sensiblement l'aspect déplaisant des plaques.

Les conseils du médecin spécialiste


Entretien avec le professeur Paul Carle, service de dermatologie de l'Hôpital Larrey à Toulouse.

Peut-on, aujourd'hui, guérir d'un psoriasis ?
Guérir d'un psoriasis, non. Il s'agit d'une maladie chronique. Mais les nouvelles thérapies et la meilleure connaissance des mécanismes de la maladie, permettent d'améliorer considérablement la qualité de vie des patients. Cependant, il faut le savoir, tous les traitements sont des traitements au long cours. Même s'il existe des traitements d'attaque de la maladie qui permettent d'éliminer ou de diminuer les lésions dans leur phase aiguë, les traitements de fond sont toujours longs.

C'est-à-dire ?
Cela se calcule en mois ou en années. Et ce n'est jamais définitif. A la moindre agression, physique ou psychique, la maladie se réactive. Cela dit, les traitements sont de plus en plus efficaces. On a découvert de nouvelles molécules très actives qui permettent à la plupart des patients de vivre normalement.

C'est une maladie encore mal connue, des médecins et de la population...
Et c'est un problème, en effet. La première des idées fausses sur le psoriasis est la contagiosité. Le psoriasis n'est pas contagieux. On peut aller à la piscine ou sur la plage avec un psoriasis. Cela n'est dangereux pour personne. Le problème est le regard des autres. J'ai un nouveau patient qui n'a pas mis les pieds à la piscine depuis plus de 20 ans. Trop difficile de soutenir le regard des autres. C'est un véritable cauchemar. Donc il faut faire passer l'information. Les gens atteints de psoriasis souffrent assez des effets de la maladie, sans avoir, en plus, à supporter le regard hostile des autres.



publicité