publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Puberté précoce : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. novembre 2016)

Il existe deux types de pubertés précoces, dont les causes sont différentes : les pubertés précoces centrales (ou PP « vraies »), dont l'origine est hypothalamo-hypophysaire ; et les pubertés précoces périphériques (ou pseudo-pubertés précoces), dues à une sécrétion d'hormones sexuelles indépendante de l'axe hypothalamo-hypophysaire.

1- Les causes des pubertés précoces centrales.

Les pubertés précoces centrales sont dues au déclenchement prématuré, lésionnel ou non, de l'axe hypothalamo-hypophysaire. Elles sont 8 fois plus fréquentes chez les filles que chez les garçons.

Chez les filles, aucune cause n'est retrouvée dans 80 à 95 % des cas. Chez le garçon, une tumeur est retrouvée près d'une fois sur deux.

Les causes des pubertés précoces d'origine centrale peuvent être

  • tumorales (tumeur au niveau de l'hypophyse ou de l'hypothalamus),
  • neurologiques (hydrocéphalie, irradiation cérébrale, etc.) ou
  • générales (maladie de Recklinghausen (neurofibromatose de type 1), sclérose tubéreuse du Bourneville, etc.

Ces dernières causes restent néanmoins assez rares. Dans certains cas, la cause de la puberté précoce n'est pas identifiée. On parle alors de puberté précoce centrale idiopathique.

2- Les causes des pubertés précoces périphériques.

Les pubertés précoces périphériques résultent de la sécrétion anormale d'hormones sexuelles par une glande ou une tumeur, localisées ou non au niveau des glandes sexuelles.

Les causes des pubertés précoces périphériques peuvent être tumorales (tumeurs ovariennes pour les filles, adénomes leydigiens et tumeurs à HCG chez les garçons), kystiques (kystes ovariens bénins le plus souvent), médicamenteuses ou génétiques (testotoxicose).

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS !

 


publicité