publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Rectocolite hémorragique (RCH) : L’opération chirurgicale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. novembre 2014)

C'est la solution ultime. La chirurgie est envisagée dans les formes graves ou dans les formes chroniques, invalidantes, rebelles aux traitements médicamenteux.

L'opération consiste en l'ablation du côlon, dans sa totalité. Il peut arriver que le rectum soit préservé. Le chirurgien fait alors aboucher l'intestin grêle, au rectum.

Il existe deux modes opératoires :
> La conservation du rectum, grâce à l'anastomose iléo-rectale. Dans ce cas, la maladie n'est toujours pas guérie et de nouvelles poussées peuvent apparaître au niveau du rectum.

> L'exérèse du rectum et la confection, avec l'intestin grêle, d'un réservoir visant à remplacer le rectum (anastomose iléo-anale). L'intestin grêle est directement abouché à l'anus. Dans ce cas, la maladie est définitivement guérie.

Dans les deux cas, l'anus est conservé. Une poche définitive n'est donc pas nécessaire, mais transitoire deux à trois mois.

Le chirurgien choisira l'une ou l'autre technique, en fonction du degré de l'atteinte du rectum, en fonction de la qualité du sphincter anal et en fonction de l'âge de la personne.



publicité