publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Reflux gastro-oesophagien et la hernie hiatale : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. février 2015)

Les facteurs principaux provoquant un reflux gastro-oesophagien peuvent paraître assez anodins à première vue, mais peuvent engendrer par la suite un vrai handicap pour la personne qui en souffre.
En règle générale, un RGO sans autre symptôme n'entraîne pas d'altération de l'état général, ni d'amaigrissement... tout du moins si le RGO n'est pas majeur. La jonction entre l'oesophage et l'estomac (le cardia) ferme mal, elle peut même être dilatée, formant une hernie, nommée hernie hiatale.

Les principales causes favorisant un reflux gastro-oesophagien : le RGO est provoqué plus facilement en période post prandiale (après les repas) par l'antéflexion, c'est-à-dire la flexion du tronc en avant, typiquement la position que l'on prend pour lacer ses chaussures, pour jardiner, ... par le décubitus, c'est-à-dire la position allongée... ; la prise d'aliments acides, les boissons alcoolisées sont des facteurs déclenchants.

L'obésité fait également parti des facteurs favorisant un reflux gastrique-oesophagien.

Un RGO est physiologique en phase postprandiale (après un repas), mais les mouvements péristaltiques de l'oesophage font normalement repasser le bol alimentaire dans l'estomac.
Le plus souvent un reflux gastro-oesophagien pathologique est chronique, il évolue par poussées et rémissions avec amélioration des signes.

La muqueuse oesophagienne est souvent normale, si un RGO persiste, la muqueuse de l'oesophage peut se détériorer, s'ulcérer et donner une oesophagite peptique.
Elle peut se métaplasier (stade précancéreux) ou/et se cancériser.
Il peut apparaître une sténose peptique c'est-à-dire un rétrécissement de l'oesophage.



publicité