publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La rhinite allergique

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (02. octobre 2014)

Nez qui coule, éternuements répétés, larmoiements... sont les signes d'une rhinite allergique.

Plus communément appelée rhume des foins, la rhinite allergique est une réaction à des composants extérieurs, les allergènes. Elle peut être saisonnière - se déclencher en réaction aux pollens et se manifester souvent au printemps, mais cela dépend de la période de floraison de la plante - mais elle peut également sévir toute l'année s'il s'agit d'allergènes présents quotidiennement dans l'environnement de la personne comme les acariens, les poils d'animaux, la poussière...

L'allergie est une réaction inflammatoire du corps qui considère - à tort ! - comme dangereuse une substance qui normalement est anodine. Quand l'organisme entre en contact avec l'allergène, il s'en protège en déclenchant toute une série de réactions biologiques qui aboutit aux manifestations allergiques.

Les rhinites allergiques sont de plus en plus fréquentes. Elles ont augmenté de 20 % en vingt ans et aujourd'hui environ un quart de la population française est touchée. Il n'y a pas d'âge spécifique pour développer une rhinite allergique, cela peut commencer à tout moment de la vie. Toutefois, après 65 ans cela devient rare de développer de nouvelles allergies.

Ce sont souvent les enfants, adolescents et jeunes adultes (18 et 30 ans) qui sont le plus frappés.


publicité