publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Rhizarthrose

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. octobre 2015)

© Jupiterimages/Comstock Images

L’arthrose du pouce s’appelle en terme médical la rhizarthrose. En fait l’arthrose est une maladie qui peut toucher des articulations différentes, comme le genou (le plus souvent), la hanche, les vertèbres, les doigts, et en particulier le pouce. Pour être plus précis, la rhizarthrose touche la base du pouce.

L'arthrose se définit comme une maladie articulaire avec une atteinte des cartilages mais aussi des tissus avoisinants (membrane synoviale, l’os sous-chondral). L’arthrose est une maladie qui est liée à l’âge, mais elle est en fait multifactorielle, avec des facteurs héréditaires qui peuvent entrer en ligne de compte.

En France, on estime que 10 millions de personnes seraient touchées par cette maladie, et la moitié de ces personnes auraient des symptômes liées à cette pathologie.

L’arthrose du pouce peut être particulièrement gênante au quotidien. En effet le pouce ayant une fonction primordiale dans la vie de tous les jours, en particulier pour la préhension d’objets. La rhizarthrose peut handicaper des personnes travaillant avec leurs mains, n’oublions que les maladies musculo-squelettiques constituent un problème majeur dans la médecine du travail.

Cette affection peut avoir des conséquences importantes, gênant par exemple le quotidien d’une personne âgée dans ces gestes quotidiens, l’handicapant pour s’habiller, se laver, se coiffer, cuisiner…

La rhizarthrose se soigne comme pour n’importe quelle autre localisation d’arthrose par des médicaments symptomatiques contre les douleurs qui concernent le pouce, parfois aussi par des anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente (AASALs), mais aussi par des mesures physiques permettant de soulager l’articulation du pouce. Dans des cas extrêmes, une intervention chirurgicale sur le pouce peut être nécessaire.


publicité