publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Rhume des foins : toutes les solutions

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (23. mars 2016)

© Jupiterimages/iStockphoto

Le nez qui coule sans cesse, des éternuements répétés... avec parfois aussi les yeux qui grattent. Ces symptômes typiques du rhume des foins (appelé aussi rhinite allergique) deviennent de plus en plus courants au printemps.

Le plus souvent c'est le pollen d'une plante, voire de plusieurs, qui est en cause. Mais le responsable peut être aussi un autre allergène, comme des acariens, des animaux (comme le chat, le cheval...). Quand on souffre d'un tel problème, certes, on peut toujours se procurer en pharmacie un médicament antihistaminique pour contrer les symptômes de cette rhinite. Mais le mieux est certainement de consulter un médecin pour confirmer le diagnostic et surtout identifier l'agent allergène en cause.

Car un rhume de foins, n'est pas à prendre à la légère, en plus de ces manifestations particulièrement désagréable, le risque est une évolution vers des problèmes plus importants, comme un asthme.

Dans cet article, apprenez comment le médecin repère le ou les agents responsables du rhume des foins, et quelles solutions, il proposera.

Découvrez les différents traitements avec plein de conseils pratiques, mais également les solutions homéopathiques qui peuvent s'avérer efficaces. Lisez aussi les conseils d'un allergologue et d'un homéopathe pour lutter au mieux contre le rhume de foins.

Auteurs : Nathalie Mathieu et Dr Nicolas Evrard.
Consultants experts : Dr Pierrick Hordé, allergologue, et Dr Gwenaël Greppo, médecin homéopathe.
Dernière actualisation : mars 2016.


publicité