publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La roséole

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

La roséole est la plus bénigne des maladies infantiles. C'est une infection virale sans gravité qui porte aussi le nom de « sixième maladie », « exanthème subit » ou encore « fièvre des trois jours ».

Eruption fébrile observée chez les tout petits, la roséole est due à un virus du groupe Herpès HHV6 (Herpes Virus 6) ou HHV7 (Herpes Virus 7).

Cette maladie infectieuse se manifeste d'abord par de la fièvre, puis par l'apparition de taches rosées, dont la particularité est de disparaître à la pression du doigt. Cette éruption ne gratte pas, ne fait pas mal, et disparaît en quelques jours de manière spontanée. Elle est de tout à fait bénigne mais peut être plus grave chez les sujets immunodéprimés.

La roséole est moyennement contagieuse. Elle se transmet d'homme à homme par le biais des gouttelettes de salive.

La roséole peut être confondue avec les autres maladies éruptives visibles fréquemment dans la petite enfance. On retrouve ainsi, parmi les diagnostics différentiels : la rougeole, la rubéole (mais aujourd'hui beaucoup d'enfants sont vaccinés) ou encore la scarlatine.

En revanche, elle est différente, et donc impossible à confondre, avec la varicelle qui ne se manifeste pas sous forme de boutons ou de plaques, mais sous forme de petites vésicules entourée d'un halo rouge.



publicité