publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Salpingite : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. octobre 2014)

La salpingite est l'infection d'une trompe de l'utérus, voire des deux. Dans la grande majorité des cas, elle est causée par une infection uro-génitale, le plus souvent contractée lors de rapports sexuels non protégés, qui « remonte » vers l'utérus, puis vers l'une ou les deux trompes.

Les germes les plus fréquemment en cause sont les gonocoques (responsables des blennorragies), les chlamydiae, ou les mycoplames. Il n'est pas rare de découvrir différents types de germes. Ces germes prolifèrent localement, ce qui engendre une inflammation locale.

Autre causes possibles d'une salpingite : elle peut survenir suite à une fausse couche, un accouchement, une IVG, la mise en place d'un stérilet... En principe, la cavité de l'utérus et l'intérieur des trompes ne contiennent pas de germe, mais à l'occasion de ces événements, des germes peuvent être introduits localement. Il arrive que la salpingite soit associée à une infection de la muqueuse de l'utérus : une endométrite. Il arrive même que le péritoine soit touché (provoquant une péritonite).

L'intérieur des trompes est très fin. Et une infection localisée à cet endroit a tendance à entraîner des modifications de la muqueuse à l'intérieur de la trompe utérine, avec malheureusement la survenue d'adhérences. Résultat : l'intérieur du conduit de la trompe utérine risque de s'obstruer. Ce qui est particulièrement gênant en cas de projet de grossesse !


publicité