publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Scoliose : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. décembre 2014)

Les causes de la scoliose sont souvent idiopathiques, c'est-à-dire qu'aucune cause n'est retrouvée. Il y a parfois une prédisposition familiale. Autrement, elles peuvent être dues à des maladies neuromusculaires comme des myopathies, des hypotonies dans une paralysie, par exemple... Ces scolioses survenant dans un contexte pathologique spécifique nécessitent une prise en charge particulière souvent multidisciplinaire (avec différents médecins spécialistes).
Il faut distinguer les scolioses vraies des attitudes scoliotiques.

Les scolioses vraies sont une torsion d'une ou de plusieurs vertèbres dans les trois plans de l'espace : une torsion par rapport à l'axe de la colonne vertébrale, une inclinaison dans le plan frontal et dans le plan sagittal.

Selon l'endroit de la déformation, la scoliose peut entraîner une augmentation de la cyphose thoracique (dos voûté), si la pathologie touche les vertèbres thoraciques, une augmentation de la lordose lombaire (dos creux) si elle touche les vertèbres lombaires.

Les attitudes scoliotiques sont une inclinaison d'une ou plusieurs vertèbres mais uniquement dans le plan frontal vers la droite ou vers la gauche. Ce sont des enfants qui se tiennent mal à table à qui on dit souvent « tiens-toi droit ! »... elles sont plus faciles à traiter que les vraies scolioses.
Une scoliose qui apparaît tôt dans l'enfance aura tendance à augmenter et à devenir importante, il faut intervenir avant que les dégâts ne soient irréversibles et le traitement trop lourd.


publicité