publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Sinusite chronique : Les conseils du médecin spécialiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. avril 2013)

Les conseils du Dr Jean Yves Guillaume, médecin spécialiste ORL.

Une sinusite chronique, c'est grave ?
Dans la plupart des cas, ce n’est pas grave. En revanche, cela peut être très invalidant. C’est comme si on souffrait d’un rhume, en permanence. Avec des douleurs gênantes, des maux de tête, parfois. Le plus embêtant, ce sont les sinusites chroniques bilatérales. Celles-ci nécessitent un traitement long, un traitement de fond qui peut prendre des mois.
Mais le plus souvent, les causes des sinusites sont bénignes. Cependant, même lorsque c’est bénin, il faut savoir que la sinusite chronique est fatigante. Il est donc important de ne pas laisser les choses s’aggraver et d’aller consulter. On parle de sinusite chronique au bout de 12 semaines (c’est-à-dire trois mois). C’est long pour un rhume ! Il ne faut pas attendre tout ce temps pour aller consulter.

Quelles sont les causes les plus fréquentes de sinusite chronique ?
Cela dépend du type. Pour les formes unilatérales, c’est essentiellement les dents ; pour les formes bilatérales : l’allergie ou la polypose.
Et, dans les deux cas, une même démarche : éliminer la cause. Dans le cas de problèmes dentaires, d’une infection liée à une dent malade ou de la migration d’un amalgame dentaire vers un sinus, il faut éliminer le problème de départ. Soit faire soigner la dent, donc retirer l’infection, puis retirer l’amalgame sur lequel s’est logé un champignon et qui crée une infection.

Et en cas d'allergie ?
Dans le cas de l’allergie, c’est la même chose : il faut supprimer la cause, c’est-à-dire supprimer l’allergène, quand c’est possible, on y associe des traitements médicaux de fond (corticoïde local, anti-histaminique). C’est parfois douloureux, lorsqu’il s’agit d’un animal domestique, par exemple, mais c’est la seule manière de venir à bout de l’allergie. Tous les traitements que vous pourrez prendre ne seront jamais aussi efficaces que la suppression pure et simple de l’allergène.
Pour les polyposes, un traitement de fond est nécessaire (basé sur les corticoïdes locaux, lavages de nez).

Existe-t-il des complications graves ?
Rarement. Cela peut cependant se voir, dans le cas des sinusites du sphénoïde, les sphénoïdites. Comme le sphénoïde est très en profondeur, à la base du crâne, il est au contact d’organes très importants, notamment du nerf optique et de gros vaisseaux intra-crâniens. Vous imaginez si l’infection se propage du sinus au nerf optique, ou vers ces gros vaisseaux ? Les conséquences peuvent être gravissimes et amener à la cécité ou des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Il est donc très important de prendre au sérieux les sinusites. Dès que l’on a mal, pendant trop longtemps, entre les yeux ou derrière le crâne, il ne faut pas attendre et consulter.



publicité