publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Spasmophilie : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. septembre 2014)

Les causes de la spasmophilie sont peu connues. Mais de nombreuses hypothèses ont été évoquées. Certains assimilent la spasmophilie à une crise d'angoisse, ou une attaque de panique, déclenchée par une situation stressante. La tétanie serait expliquée par une alcalose (organisme pas assez acide), elle-même causée par l'hyperventilation due à une respiration trop rapide. Un des moyens de soulager la crise étant d'aider la personne à respirer calmement, ou de la faire respirer dans un sac (en plastique ou en papier) afin d'acidifier l'organisme grâce au CO2 inhalé.

D'autres considèrent la spasmophilie comme une crise d'hystérie, autrement dit une conversion hystérique. Dans ce cas, la crise de spasmophilie serait un moyen détourné d'exprimer une tension intérieure, ou une angoisse interne, qui ne serait pas accessible autrement à la conscience. Ceci serait la cause d'une difficulté à appréhender les situations conflictuelles, internes ou externes.

Les carences en minéraux sont une autre cause de spasmophilie fréquemment évoquée, mais qui n'a jamais été prouvée. Certains professionnels pensent que la spasmophilie est associée à un manque en calcium, en phosphore ou en magnésium.

Il est fréquent de retrouver des antécédents familiaux de spasmophilie dans la famille. Cela ne signifie pas nécessairement la cause génétique de cette pathologie, mais cela fait supposer une éventuelle transmission familiale de cette pathologie. Cela peut passer par les gènes, mais aussi par l'éducation, et par l'identification à certains comportements.


publicité