publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Spasmophilie : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. septembre 2014)

Une crise de spasmophilie peut se manifester sous plusieurs formes plus ou moins associées. Soit c'est une crise typique de spasmophilie dominée par des symptômes musculaires : spasmes, contractures et tétanie (c'est-à-dire une contracture de plusieurs groupes musculaires). Soit la crise est dominée par des symptômes neurovégétatifs avec la sensation d'un coeur qui s'emballe (palpitations), des sueurs, l'impression d'étouffer, une sensation de malaise, etc.

Typiquement, la crise de spasmophilie se présente sous forme de contractures musculaires douloureuses des extrémités des membres, des mains ou/et pieds ou du visage, susceptibles de se généraliser. La crise de spasmophilie survient le plus souvent dans des situations stressantes ou génératrices de tensions.

La personne peut sentir la crise arriver, grâce à des symptômes avant-coureurs : des fourmillements au niveau du visage, au niveau des lèvres, sous le nez, dans les mains et les pieds. Elle sent la crise venir, se met à respirer rapidement, à haleter. Elle s'affole, tremble, son coeur bat vite, peut avoir une boule dans la gorge qui l'étouffe. Une ou les deux mains peuvent se contracturer fortement et prendre la forme de la « main d'accoucheur » les doigts resserrés, un peu pliés, le pouce rentré. La bouche, si elle est touchée par la contracture prend la forme d'un « museau de tanche ».


publicité