publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Strabisme et amblyopie : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. octobre 2014)

Le symptôme principal du strabisme est bien sûr la déviation d'un des yeux par rapport à son orientation normale. D'autres symptômes peuvent être recherchés, comme un nystagmus (oeil qui vrille de manière involontaire), un torticolis, une malformation physique, etc. Ces symptômes peuvent orienter vers une cause de strabisme.

Les nouveau-nés voient très mal à la naissance. Leur fonction visuelle est immature et se développe très rapidement durant les premiers mois jusque vers 5 - 6 ans. Il leur arrive souvent de loucher par intermittence, en alternance, une fois l'oeil droit, une autre fois l'oeil gauche, comme s'ils cherchaient à mettre leurs yeux dans la bonne direction.

Tant que ce strabisme est intermittent jusque l'âge de 2 à 3 mois, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Mais la persistance des signes au-delà de 1 mois doit faire consulter un ophtalmologiste.

Ce strabisme doit être pris en charge le plus rapidement possible. Surtout s'il apparaît à un âge précoce. Ce n'est pas tant le strabisme qui est ennuyeux, c'est l'amblyopie. Les structures nerveuses encore immatures de l'oeil « paresseux » manquent de se développer. Ce qui expose au risque que l'oeil n'apprenne jamais à voir, et devienne aveugle. C'est toute la gravité du strabisme de l'enfant.

Bien sûr, une fois que les structures de la zone visuelle du cerveau sont arrivées à maturité - c'est-à-dire vers l'âge de 6 ans - il n'y a plus de risques d'amblyopie.



publicité