publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le suicide : se faire aider à temps

Publié par : Dorothee Gebele (04. juin 2015)

© Jupiterimages/Photos.com

Le suicide est l’un des derniers tabous de notre société. En effet, personne n’aime parler de suicide.
Et pourtant il est important d’aborder ce sujet hautement sensible qui fait de nombreuses victimes tous les ans. Car une personne désespérée ne voyant pas d’autre issue que de se donner la mort peut peut-être aidée ! Avec l’aide d’un expert, par un exemple un psychologue ou un médecin de confiance, il est possible de surmonter une situation apparemment désespérée et de retrouver du courage et le goût de la vie.

Faites-vous aider ! Si vous avez des pensées suicidaires, n’hésitez pas à solliciter l’aide !
Vous trouvez du soutien téléphonique auprès de divers organismes qui sont à votre disposition 24/24. Vous pouvez les appeler sans crainte et de manière anonyme :
Suicide Ecoute : Tel : 01 45 39 40 00 - www.suicide-ecoute.fr
SOS Amitié : Tel : 01 42 96 26 26 - www.sos-amitie.org

En France, près de 10 500 personnes meurent par suicide tous les ans*, ce qui fait du suicide la 8ème cause de décès, après les tumeurs, maladies cardiovasculaires et les accidents. Parallèlement, on compte environ 250 000 tentatives de suicide chaque année **.

Le suicide ne touche pas seulement les personnes souffrant d’une maladie psychique comme la dépression ou un trouble anxieux ou certaines couches sociales : tout le monde peut être sujet à des pensées suicidaires par moment, par exemple lors d’une profonde crise personnelle provoquée par la perte d’une personne chère ou un lourd endettement…

La plupart des tentatives de suicide sont observées chez les adolescents et les jeunes adultes, majoritairement parmi les femmes. En revanche, la majorité des suicides est enregistrée chez les hommes. Cela s’explique peut-être par le fait que les hommes choisissent des moyens plus « drastiques » lorsqu’ils souhaitent mettre fin à leurs jours.

On parle de suicide (latin : « sui caedere » = se tuer) lorsqu’une personne se donne la mort consciemment et intentionnellement. A l’origine du suicide est généralement le désir d’échapper à une situation insoutenable, dans l’espoir de trouver le calme et la paix « libérateurs ».  La personne suicidaire ne voit pas d’autre issue que la mort, les pensées suicidaires allant souvent de pair avec des fantasmes semblables. On parle alors de suicidalité, de risque suicidaire ou de tendance suicidaire.

* Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes : http://www.sante.gouv.fr/etat-des-lieux-du-suicide-en-france.html (données CépiDc-Inserm 2011)
** Union Nationale pour la Prévention du Suicide : http://www.unps.fr/le-suicide-en-france-1.html

Auteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard




publicité