publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Syllogomanie : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. août 2014)

La syllogomanie est d'autant plus difficile à dépister qu'elle apparaît de façon insidieuse, avec très peu de symptômes. L'individu peut franchir à son insu la frontière du normal - possession d'objets inutiles - et du pathologique, dès lors que l'envahissement du domicile devient franc et l'amène à se cacher vis-à-vis de son environnement. Tant qu'il parvient à maintenir le 'secret' et à garder une vie sociale et professionnelle adaptée, le trouble peut rester longtemps inaperçu en particulier si l'individu vit seul à son domicile.

Le collectionneur comme le syllogomane se plait à acquérir des objets, à les posséder, et surtout à les garder. Des points en commun qui peuvent amener à les confondre. Comment faire la différence ?

L'un collectionne, l'autre accumule. À l'instar du collectionneur, il arrive que le syllogomane ritualise et ordonne ces acquisitions - par exemple en achetant systématiquement des instruments de musique et en les classant par taille. Cependant, bien d'autres cas de syllogomanie pratiquent une accumulation totalement désordonnée s'éloignant des manières méticuleuses du collectionneur.

L'un expose l'autre cache. Les symptômes sont donc différents ! Tandis que le collectionneur affiche sa collection avec fierté, le syllogomane préfère protéger ses possessions des yeux indiscrets. En évitant la venue de visiteurs à son domicile et en cachant ses barricades d'objets accumulés, il se protège des critiques, des regards intrusifs, ou encore des gestes déplacés. Un peu comme on garde un secret.

Car si le collectionnisme peut être assumé pleinement, ce n'est pas le cas de la syllogomanie qui fait le plus souvent l'objet d'un déni, partiel ou total en regard du handicap qu'il entraîne. Autre symptôme : lorsqu'il en prend conscience, le trouble peut être à l'origine d'une véritable souffrance, pas toujours avouable en raison du sentiment de honte, très fréquent chez le syllogomane.


publicité