publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La syllogomanie : quand accumuler devient une maladie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. août 2014)

La syllogomanie, dite aussi 'accumulation compulsive', est un comportement inadapté d'accumulation d'objets inutiles et sans valeur qui viennent au fur et à mesure envahir le lieu de vie.

Au point d'obstruer le couloir, de boucher l'accès à la chambre à coucher, ou encore à la machine à café. Un vrai capharnaüm dans lequel le syllogomane n'a pas toujours conscience de vivre. Et dès lors qu'il l'admet, il peut être amené à user de stratégies pour loger en dehors de chez lui.

À l'instar du hamster qui stocke sa nourriture dans ses babines, de l'écureuil qui cache ses noisettes, ou encore du fermier traditionnel qui stocke les graines durant l'hiver, le syllogomane s'entoure de journaux, de papiers administratifs, de vêtements desquels il ne peut se séparer. Là où le stockage des premiers constitue un mécanisme de survie en tant que tel, les bibelots accumulés par le syllogomane lui fournissent un semblant de réassurance matérielle.

La syllogomanie, sous le terme de 'compulsive hoarding' a été admis en tant que trouble psychiatrique à part entière au sein du DSM-5 (Manuel de diagnostic des maladies mentales, 5ème édition).
Parce ce qu'il se cache et qu'il a honte, le syllogomane peut dissimuler ou minimiser son trouble pendant plusieurs années. Il peut s'agir d'un cousin ou d'un collègue de bureau, parfaitement sain en apparence mais qui ne laisse jamais personne entrevoir le seuil de son domicile.


publicité