publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Syncope : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. octobre 2014)

La syncope est secondaire à une baisse brutale du débit sanguin cérébral. Elle est associée à une chute de la tension artérielle et à un affaiblissement voire une disparition du pouls.

Les causes de syncope sont multiples. Elles se divisent en deux catégories : cardiaques et vasculaires. Cependant 15% des syncopes restent inexpliquées.

1- Les causes vasculaires.
> La syncope vaso-vagale. C'est la forme la plus fréquente de syncopes. Il s'agit d'une chute de la pression artérielle et/ou d'une baisse de la fréquence cardiaque, dues à une anomalie de fonctionnement du système nerveux autonome qui contrôle normalement ces paramètres cardiovasculaires.

Elle survient, par exemple, lorsqu'on reste trop longtemps debout, surtout dans des atmosphères surchauffées. Elle est souvent annoncée par des nausées, des sueurs, une sensation de fatigue ou encore des bâillements.

> L' hypotension orthostatique : il s'agit d'une baisse de la tension artérielle lors du passage de la position couchée à debout. Elles sont fréquentes chez le sujet âgé.

> Les syncopes "réflexes": lors de toux, de rires, sur les toilettes, lors du rasage...

2- Les causes cardiaques.
Les principales causes cardiaques de syncope sont les suivantes :

> Troubles de la conduction : anomalies de conduction de l'influx électrique dans le coeur.

> Troubles du rythme cardiaque : accélération (tachycardie) ou ralentissement (bradycardie) de la fréquence cardiaque.

Dans ce cas, la syncope est souvent précédée de palpitations ou d'une sensation de malaise.

> Les pathologies du coeur qui entraînent des difficultés à éjecter suffisamment de sang à chaque contraction : rétrécissement de la valve cardiaque aortique, augmentation de la rigidité de la paroi du coeur (myocardiopathies obstructives) ou hypertension artérielle pulmonaire.

> Un infarctus du myocarde.

> Une embolie pulmonaire : c'est l'oblitération brutale de l'artère pulmonaire ou de l'une de ses branches (généralement par un caillot).


publicité