publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Syndrome de Gougerot - Syndrome de Gougerot Sjogren : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Répondant à la définition de syndrome, le syndrome de Gougerot correspond à l'association de plusieurs symptômes. Cependant, ceux-ci ne s'expriment pas forcément tous au même moment, chez la même personne. Et leur expression varie d'une personne à l'autre.

On parle de syndrome sec, car il existe une sécheresse des muqueuses (les surfaces du corps non cutanées situées autour des orifices). Celle-ci survient en raison de la baisse de sécrétion des glandes qui fabriquent et sécrètent certains fluides ou liquides. Ainsi, les glandes lacrymales (fabriquant les larmes), et les glandes salivaires. Les symptômes peuvent être impressionnants. Les voici :

> Le manque de salive qui laisse une bouche sèche et entraîne des risques de caries, d'aphtes et de mycoses. Et souvent des difficultés pour manger et avaler.

> L'insuffisance de larmes qui entraîne une irritation permanente des yeux, est un symptôme majeur du syndrome de Gougerot-Sjögren.

A côté de ces symptômes, le patient peut souffrir d'autres manifestations :

> Un épuisement qui gêne fortement la vie quotidienne.

> Des douleurs diffuses dans articulations : les doigts, les genoux, les épaules.

> Une inflammation des articulations.

> Des douleurs musculaires.

L'évolution du syndrome de Gougerot-Sjögren est extrêmement lente sur toute une vie. Certaines personnes porteuses de la maladie ont des symptômes tellement discrets qu'ils ne les poussent pas à consulter.


publicité