publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Syndrome de Gougerot - Syndrome de Gougerot Sjogren

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Le syndrome de Gougerot appelé aussi syndrome de Gougerot-Sjögren, est une maladie auto-immune regroupant plusieurs symptômes, principalement un syndrome sec, des douleurs articulaires ou musculaires, et une fatigue.

Il existe deux types d'atteinte : le syndrome de Gougerot primitif et le syndrome de Gougerot secondaire. Dans le premier cas, la maladie apparaît d'elle-même, sans qu'une autre pathologie soit en cause. Outre un terrain génétique favorable, des facteurs environnementaux tels que l'exposition à des virus, en seraient la cause. Dans le cas du syndrome de Gougerot secondaire, une maladie initiale est retrouvée. Il s'agit le plus souvent d'une maladie auto-immune, comme la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux systémique, la sclérodermie, etc.

Dans tous les cas, l'explication de la maladie est auto-immune. Cela signifie que le système de défense immunitaire "attaque" certaines cellules de l'organisme, les reconnaissant - à tort - comme des éléments étrangers.

Les symptômes du syndrome de Gougerot sont désagréables et peuvent être très handicapants. Des traitements permettent de soulager les symptômes et d'agir sur la cause auto-immune.

Neuf fois sur dix, le syndrome de Gougerot touche des femmes. Il atteint surtout les personnes après 40 ans. Comme beaucoup de maladies auto-immunes, cette affection peut survenir après une grossesse.


publicité