publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Syndrome de Münchhausen : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. décembre 2014)

Comme toute maladie psychiatrique, il est difficile de faire entendre raison à une personne atteinte du syndrome de Münchhausen ou d'un Münchhausen par procuration.

Souvent, une hospitalisation est nécessaire. Outre l'importance de surveiller ces patients, afin qu'ils ne puissent plus avoir accès à des médicaments, il s'agit également de les séparer de la tierce personne dans le cas de sa forme sous procuration.

Le traitement du syndrome de Münchhausen par procuration est complexe. Il doit se baser sur une évaluation fine du fonctionnement familial, du terrain psychologique sous-jacent de l'enfant et de son parent, etc. Cette évaluation peut être faite pas un pédiatre, un psychologue ou un pédopsychiatre. De toutes les manières, le traitement devra s'instituer en équipe, avec l'aide d'éducateurs, etc.

Parfois, les sévices subits par l'enfant dans le cadre d'un syndrome de Münchhausen par procuration sont tels qu'une hospitalisation est nécessaire. En fonction des conséquences sur la santé de l'enfant, le traitement devra prendre en charge les symptômes induits tels que la douleur par exemple.

Un suivi parent-enfant devra être proposé lorsque cela est possible.
Si le retour à domicile n'est pas possible, que le danger de récidive est trop important, un signalement devra être conduit dans le but de séparer l'enfant de son parent maltraitant.


publicité