publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le syndrome de Münchhausen

Publié par : rédaction Onmeda (02. décembre 2014)

© Shutterstock

Le syndrome de Münchhausen (parfois mal orthographié syndrome de Münchausen) est une pathologie mentale touchant des personnes qui s'inventent des maladies.

Le but est d'attirer l'attention du corps médical sur elles et de le convaincre de l'existence de cette pseudo-maladie. Pour cela, ces personnes vont jusqu'à prendre des médicaments ou faire subir à leur corps des mutilations afin de provoquer les symptômes.

Le Baron de Münchhausen était connu pour ses aventures extravagantes. C'est de là que le premier médecin ayant diagnostiqué ce mal, a nommé ce syndrome.

Il existe une variante de ce syndrome, c'est le syndrome de Münchhausen par procuration. Dans ce cas, ce même trouble est projeté sur l'enfant, par la mère le plus souvent. Il s'agit d'une forme grave de maltraitance.

Le syndrome de Münchhausen se différencie par certains points de l'hypocondrie. À l'inverse des premiers, les hypocondriaques craignent de souffrir d'une maladie. Ils sont dans une angoisse permanente de développer un problème médical. A l'écoute continue de lui-même, l'hypocondriaque scrute le moindre signe qu'il traduit en symptôme d'une maladie dont il aura étudié tous les détails.

Celui qui est atteint du syndrome de Münchhausen, connaît également parfaitement toute maladie dont il aura décidé qu'il serait atteint. Là où l'hypocondriaque, plutôt névrosé, va aller voir son médecin pour être soigné, le patient souffrant d'un syndrome de Münchhausen va véritablement se créer des symptômes visibles.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie ou Un psy vous répond !

A lire aussi :

> Hypocondrie : le maladie imaginaire 
> La bouffée délirante : des causes aux traitements
> Maltraitance des enfants : un outil destiné aux médecins pour la repérer

Auteur : Ladane Azernour-Bonnefoy.
Consultant expert : docteur Christine Radel, psychiatre.



publicité