publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le syndrome de Rett : un handicap mental et physique sévère

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. novembre 2014)

© iStock

Le syndrome de Rett est un poly-handicap neurologique. Il s'agit d'une maladie génétique qui se traduit par une altération progressive du développement psychomoteur.

Ce syndrome est décrit pour la première fois en 1966 par le professeur Andréas Rett. Il est caractérisé par un handicap mental et physique sévère. Il a parfois été assimilé à tort à l' autisme.

La fréquence du syndrome de Rett est mal connue. Elle est estimée à une naissance sur 10 à 15 000, soit 25 à 40 nouveaux cas par an en France. Ce qui en fait une maladie rare.

Classiquement, on considère que le syndrome de Rett n'affecte que les filles. Des recherches récentes permettent néanmoins de modérer cette donnée et émettent l'hypothèse qu'il y aurait aussi des formes cliniques masculines.

Le syndrome de Rett est un handicap mental et physique sévère qui touche donc surtout les filles.

Des mutations sur le gène mecp2 sont retrouvées dans 50 à 70 % des cas. Cela signifie qu'il existe des enfants atteints avec des tests génétiques normaux... ou plus précisément sans que l'on puisse détecter d'anomalie génétique. Le diagnostic du syndrome de Rett reste ainsi avant tout clinique, et est basé sur un ensemble de critères, de symptômes.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le syndrome de Rett n'est pas une affection héréditaire. En effet, aucun antécédent familial n'est retrouvé dans 99% des cas.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS thématiques ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

Le trouble envahissant du développement (TED)
Autisme chez l'enfant : les signes qui doivent alerter
Syndrome d'Asperger : l'autisme de "haut niveau"

Auteurs : Dr F. Duncuing-Butlen et Dr Ada Picard.


publicité