publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Syndrome des jambes sans repos : Les traitements

Publié par : Clémentine Fitaire

Pour traiter ou, du moins, diminuer le Syndrome des Jambes Sans Repos (ou impatiences dans les jambes), il est important d'en déceler tout d'abord la cause... si on la retrouve.

Dans le cas d'une carence en fer ou en vitamines, une modification de l'alimentation pourra alors soulager un peu le malade. Se relaxer, arrêter de fumer, pratiquer un sport doux mais régulier... sont autant de méthodes préventives plus ou moins efficaces selon les cas.

Lorsque le Syndrome des Jambes sans Repos est très présent et nuit aux activités diurnes du malade, il est possible d'avoir recours - sur prescription médicale - à des médicaments tels que des neuroleptiques, des antidépresseurs, des anti-histaminiques, des anti-nauséeux...

Quand les symptômes se manifestent, il est possible de les soulager grâce aux méthodes suivantes :

  • Massages, compresses d' eau chaude et froide en alternance,
  • Déambulation, étirements,
  • Exercices de relaxation,
  • Activités intellectuelles soutenues pour fixer l'attention sur autre chose.

A noter que l'Association Française des personnes affectées par le Syndrome des Jambes sans Repos préconise les médicaments de type agoniste dopaminergique, pour les formes modérées à sévères de cette maladie. Mais attention, de son côté la Haute autorité de santé, est très réservée sur l'utilisation de ces médicaments (hors AMM) !

Si on est affecté par un trouble des jambes ou du sommeil, évocateur d'un Syndrome des Jambes sans Repos, on peut en parler à son médecin. Il tâchera avec vous de déceler les éventuelles causes du Syndrome des Jambes sans Repos, pour essayer de lutter contre les symptômes, mais il arrive que le praticien ait du mal à trouver la solution, ou qu'il soit mal sensibilisé à cette maladie et la connaît mal. On peut aussi consulter un médecin neurologue.


publicité