publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Syndrome du canal carpien : La chirurgie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. novembre 2014)

Dans les formes avancées de la maladie, ou si les autres traitements n'ont pas montré d'efficacité, reste la chirurgie. Généralement, on n'a pas besoin d'être hospitalisé. L'intervention, réalisée par un chirurgien de la main (orthopédiste ou plasticien) ne dure qu'une quinzaine de minutes. Sous anesthésie locale ou régionale. On peut en principe arriver le matin et ressortir le soir.

L'objectif est simple : le “tunnel” dans lequel passe le nerf médian au niveau du poignet est trop serré. Il suffit de l'élargir. Le chirurgien doit donc sectionner le ligament qui recouvre le nerf médian sur toute sa longueur pour dégager le canal carpien... et ainsi décomprimer le nerf.

Deux méthodes sont possibles :
> La méthode classique qui exige une incision d'environ quatre centimètres entre la base du poignet et le centre de la paume.
> La technique endoscopique : on introduit une minuscule caméra par un trou d'un centimètre puis on fait passer une lame pour découper le ligament.
Quelle que soit la méthode, c'est particulièrement efficace. Généralement, si le nerf n'a pas été trop altéré, au bout de huit jours, parfois même le lendemain, les fourmillements ont disparu.

Nos astuces


Chacun à sa méthode pour calmer les fourmillements ou les douleurs. Voici quelques conseils, astuces utiles pour ne plus avoir mal aux mains et aux poignets (testés par des patients eux-mêmes).

> Secouez votre main, bougez vos doigts.
> Appliquez une bouillotte chaude ou, au contraire, un sac de glace (en vous protégeant la peau par une serviette) ou de l' eau froide sur la région sensible. Le chaud stimule la circulation sanguine et le froid a tendance à “anesthésier” la zone en bloquant l'influx nerveux.
> Si vous pratiquez une tâche répétitive et pénible qui implique d'utiliser votre poignet, pensez à faire des micro-pauses régulièrement.
> Alternez si possible avec d'autres activités, moins traumatisantes pour votre main.
> Modifiez aussi votre façon de faire : utilisez des outils, et adaptez au mieux la position de votre poignet pour un confort maximum.


publicité