publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Syndrome du canal carpien : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. novembre 2014)

Au début de la maladie, lorsque les symptômes restent supportables, pas de mystère : le premier traitement du syndrome du canal carpien est le repos. Le mieux est d'utiliser une attelle généralement pendant la nuit. C'est une sorte de gouttière en plastique qui permet d'immobiliser main et poignet.

Côté médicaments, le médecin prescrit des antidouleurs, en particulier des anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, ibuprofène...), le tramadol qui pourront être efficaces temporairement (environ un mois). Attention aux effets secondaires. A forte dose, certains de ces traitements peuvent entraîner des maux d' estomac voire des ulcères.

Les douleurs ne passent pas ? Le rhumatologue peut proposer des infiltrations de "cortisone" (corticoïdes) dans le haut de la main. On peut éprouver une légère douleur due à l'injection, pendant 24 heures. Mais ensuite, si le traitement fonctionne, c'est pour plusieurs mois. Un bémol cependant, on ne peut pas effectuer plus de trois infiltrations. Au-delà, il peut y avoir des risques de déminéralisation ou de ruptures de tendons.

Pour soulager les douleurs, on peut essayer différents traitements. Des séances de kinésithérapie ont parfois un effet positif. Rééducation par glissement du nerf, cryothérapie (traitement par le froid), ultrasons... Le kiné dispose de nombreuses techniques mais, généralement, leur efficacité reste limitée dans le temps. L'homéopathie peut être aussi utilisée et l'acupuncture peut s'avérer un bon complément. Quelques séances seront nécessaires au patient pour évaluer son effet antalgique.


publicité