publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Thyroïdite : quand la thyroïde s'enflamme

Publié par : rédaction Onmeda (14. mars 2017)

© Shutterstock

Les thyroïdites sont une inflammation de la glande thyroïde. Relativement fréquentes, elles peuvent être aussi bien asymptomatiques (et passer totalement inaperçues) que très douloureuses.

On distingue plusieurs types de thyroïdites dont les modes de découverte et les symptômes diffèrent selon l'origine de la thyroïdite. Cette inflammation, aigue ou chronique, peut avoir un impact sur le fonctionnement de la thyroïde :

  • Hyperthyroïdie : augmentation de production d’hormones thyroïdiennes
  • Hypothyroïdie : production insuffisante
  • Euthyroidie : sans modification


La thyroïde est une petite glande en forme de papillon située à la base du cou. Malgré son faible poids (une vingtaine de grammes), elle joue un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de notre organisme, notamment en régulant notre métabolisme. Elle produit principalement deux types d’hormones : 80% de thyroxine ou tétra-iodothyronine (T4), sorte de pré-hormone qui, une fois dans le sang, se transforme en tri-iodo-thyronine T3 (20%), fabriquées à partir de l’iode, un oligo-élément, présent en très faible quantité dans le corps.

L'iode doit être fourni par l'alimentation quotidienne (sel iodé de cuisine, poissons, fruits de mer, etc). Une alimentation équilibrée garantit un apport suffisant d'iode pour que la thyroïde fonctionne correctement.

Une infime partie de ces hormones (0,3 % de T3 et 0,03 % de T4) circule dans le sang sous forme libre (« Free » non liée aux protéines). C'est cette petite portion qui constitue la forme active et a une importante valeur diagnostic dans les examens médicaux (FT3 et FT4).

Les hormones thyroïdiennes influent sur de nombreuses fonctions du corps humain. De manière générale, elles contribuent à la production d'énergie, de chaleur ou encore à l'utilisation des éléments issus de l'alimentation : glucides, lipides, protéines. Elles agissent sur les muscles, le cœur (rythme cardiaque et pression artérielle), le tube digestif, les phanères (cheveux, la peau, ongles), et participent à la croissance puis au fonctionnement du système nerveux ainsi qu’à l'entretien des os.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Hormones et Thyroïde ou Un médecin vous répond.

À lire aussi :

La thyroïde : ça sert à quoi ?
L'hyperthyroïdie
Les signes de l'hypothyroïdie
Les différentes maladies thyroïdiennes


publicité