publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Toxicomanie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. décembre 2014)

La toxicomanie désigne l'usage répété et compulsif d'une ou plusieurs substances psychoactives. Les anglo-saxons désignent ces comportements sous le terme d' addictions. C'est un processus dans lequel est réalisé un comportement qui peut avoir pour fonction de procurer du plaisir et de soulager un malaise intérieur. Il se caractérise par l'échec répété de son contrôle et sa persistance en dépit des conséquences négatives.

Dans la toxicomanie, la dépendance au produit peut être de deux natures différentes :

> Une composante physique qui impose au toxicomane de consommer de la drogue sous peine d'être en sevrage. Elle s'associe à un phénomène de tolérance, c'est-à-dire la nécessité pour le consommateur d'augmenter les doses du produit pour en obtenir les mêmes effets.

> Une composante psychique qui représente le besoin de prendre une drogue afin d'obtenir un plaisir et/ou d'annuler une tension interne.

Au niveau cérébral, on sait maintenant que ces phénomènes de dépendance impliquent des réseaux de neurones avec des neurotransmetteurs spécifiques (dopamine).

Les substances consommées sont diverses. Il peut s'agir de psychodysleptiques (produits qui modifient l'activité mentale normale). Comme les hallucinogènes : LSD, ecstasy ; les enivrants : alcool, éther, solvants ; les sédatifs : la résine de cannabis et le haschich, les opiacés et les morphiniques.

Le syndrome de sevrage avec les opiacés est caractérisé par un état de manque survenant à distance de la dernière prise du produit. Il se traduit - entre autres - par de l' angoisse, des bâillements, un larmoiement, des sueurs, des douleurs abdominales, des crampes musculaires, des vomissements, une agitation, de l'agressivité et de l' insomnie.

En cas de toxicomanie, les substances consommées peuvent être des psychostimulants : amphétamine, cocaïne, crack... A noter que la consommation de cocaïne est en croissance, en France.


publicité