publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Toxoplasmose et la grossesse : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. décembre 2014)

Avant d'engager un traitement contre la toxoplasmose, le médecin gynécologue s'assure que la femme enceinte a bien contracté la maladie. En plus de le vérifier par une prise de sang (sérologie), dès 3 mois et 1/2 (à 17 semaines d' aménorrhée), une amniocentèse permet de recherche le parasite toxoplasma gondii, et de déterminer si le foetus est touché ou pas (en 48 heures).

Si le parasite est bien présent, on administre à la femme enceinte un traitement par antibiotique.

Bien entendu, des échographies devront être réalisées pour détecter une éventuelle malformation du foetus. Et dans des cas extrêmes, une interruption médicale de grossesse (IMG) peut être discutée avec le couple, le gynécologue et les experts du Centre pluridisciplinaire du diagnostic prénatal.

En prévention, les femmes enceintes non immunisées contre la toxoplasmose, devront adopter des mesures d'hygiène rigoureuses pour éviter d'être contaminées par le parasite : ne pas toucher des excréments de chat, faire attention en changeant les litières, bien laver les fruits et légumes, se laver les mains avant et après les repas, en particulier après avoir touché de la viande crue, manger de la viande bien cuite, éviter de manger des produits à base de lait cru.


publicité