publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Trouble bipolaire : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. février 2017)

Dans un trouble bipolaire, les changements d'humeur se répètent avec une alternance de : épisodes dépressifs, épisodes (hypo)maniaques et épisodes euthymiques.

En fonction du type d'humeur, le trouble bipolaire est classé selon différents types : trouble bipolaire de type 1 (au moins un épisode maniaque), de type 2 (au moins un épisode hypomaniaque), à cycles rapides, etc.  On parle d'"épisode" lorsque les symptômes durent plus de 2 semaines et ne sont pas provoqués par une prise médicamenteuse ou une affection toxique.

1 - Les symptômes de la dépression

La phase dépressive est marquée par :

  • Une baisse de l'estime de soi avec une tendance excessive à la dévalorisation et la culpabilité.
  • Une grande tristesse, parfois mélancolique, qui s'accompagne souvent de pensées morbides ou suicidaires.
  • Une perte d'intérêt ou de plaisir pour les activités habituelles (autrement appelée anhédonie).
  • Une baisse de la libido
  • Une perte de poids par diminution de l'alimentation (de façon atypique, on peut aussi observer une prise de poids).
  • Une insomnie avec une grande fatigue (de façon atypique, on peut aussi observer une hypersomnie dite "refuge").
  • Un ralentissement de l'activité physique avec une tendance au repli sur soi et à l'inactivité (autrement appelé apragmatisme).
  • Un ralentissement de l'activité psychique avec des difficultés de concentration et d'attention.

2 - Les symptômes de la manie

Dans le langage courant, le terme maniaque est employé pour qualifier quelqu'un de tatillon, d'exigent. En psychiatrie, il en est tout autre : un sujet maniaque présente les symptômes inverses de ceux d'une dépression. A savoir :

  • Une excellente confiance en soi avec des idées de grandeur, de grands projets.
  • Une euphorie excessive.
  • Une réduction importante du temps de sommeil sans aucune fatigue.
  • Une augmentation de l'appétit sans prise de poids.
  • Une activité physique très importante.
  • Une accélération psychique : leur pensée va trop vite et ils passent sans cesse du coq à l'âne dans une logorrhée impressionnante (débit verbal augmenté).
  • Une désinhibition comportementale avec un désir sexuel accru, des dépenses excessives (voitures, maison, etc.), une augmentation des tendances au jeu...
  • Une irritabilité importante avec un comportement provocateur voire agressif.

3 - L'hypomanie

On retrouve les mêmes symptômes que dans la manie mais en moins intenses. L'hypomanie ne gêne pas le fonctionnement normal d'un sujet contrairement à la manie. Une hypomanie peut dégénérer en épisode maniaque ou en dépression.

4 - Des états mixtes

Le patient présente au cours d'un même épisode des symptômes de la phase dépressive et de la phase maniaque.

5 - Des symptômes psychotiques

Parfois, les personnes atteintes de troubles bipolaires perdent le contact avec la réalité et se mettent à entendre des voix ou à interpréter des choses de manière délirante. Ces symptômes sont dits "psychotiques" car ils se retrouvent dans d'autres pathologies psychiatriques : les psychoses, et plus particulièrement la schizophrénie.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie, Analyse et Psychothérapie ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :

> La psychose : c'est quoi ?
> La zone du cerveau qui rend dépressif ? Des chercheurs l'ont identifié ! 
>



publicité