publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le trouble envahissant du développement (TED) : les symptômes

Publié par : Dr. Ada Picard (24. novembre 2016)

Il n'y a pas de symptômes classiques d'un trouble envahissant du développement (TED). On évoque toutefois un faisceau de présomptions qui peuvent traduire un trouble envahissant du développement.

Le retard dans la communication en fait partie. Cela se traduit par une pauvreté ou une absence d'échanges, un manque d'intérêt partiel ou complet envers autrui, peu ou pas de mimétisme, peu ou pas d'empathie, un évitement du regard.

Parfois des réactions inappropriées révèlent un trouble envahissant du développement : un étalage affectif exagéré envers de parfaits inconnus, une absence d'inhibition, une incompréhension des codes sociaux, des comportements exagérés face au bruit, une hypersensibilité face à la foule, une obsession entraînant une répétition d'actions, etc.

Il peut aussi y avoir des aptitudes particulières, comme une mémoire extraordinaire ou des capacités singulières de calcul mental par exemple, ou des centres d'intérêts exclusifs ou inhabituels. Cela est particulièrement fréquent en cas de syndrome d'Asperger

Cependant, il faut se méfier des diagnostics de trouble envahissant du développement dispensés par l'entourage, dès qu'un enfant présente des différences de développement. Même si on considère qu'il y a de grandes étapes définies en fonction de l'âge, chaque enfant est unique et suit sa propre évolution. Une seule personne, même spécialisée, ne peut diagnostiquer un trouble envahissant du développement, après une seule consultation avec l'enfant.

Pour arriver à la conclusion qu'il existe bien un trouble envahissant du développement, il peut être nécessaire de faire une observation par une équipe pluridisciplinaire (pédiatre, psychologue, neurologue...), des tests spécifiques, tant au niveau cognitif que sur ses capacités motrices et intellectuelles.

Cependant quelques symptômes peuvent alerter très tôt les parents. L'absence de contact visuel, le fait de ne pas pointer du doigt, une régression évidente, une absence totale de langage à l'âge de 2 ans, sont autant de symptômes qui doivent inciter à consulter et éventuellement rechercher un trouble envahissant du développement.


publicité