publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les troubles du rythme cardiaque

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. décembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Quand le coeur ne bat pas normalement, on parle de troubles du rythme cardiaque.

Le coeur est un muscle qui fonctionne de façon autonome ; en effet, il peut générer et faire circuler un courant électrique grâce à la présence dans ses parois de noeuds et de faisceaux de fibres nerveuses conductrices.

A chaque impulsion électrique, le muscle cardiaque se contracte, puis se dilate alternativement, les cavités, oreillettes et ventricules se vident et se remplissent de sang par le jeu d'ouverture et de fermeture des valvules situées entre les cavités et les gros vaisseaux artériels.
Ainsi le sang peut circuler dans tout l'organisme au rythme de la pompe cardiaque.

La fréquence des battements cardiaques chez l'adulte se situe entre 60 et 80 battements par minute. L'activité électrique varie en fonction de l'activité physique : au repos, la fréquence cardiaque est plus faible que lors de la pratique d'un sport, lors de stress où la fréquence cardiaque s'accélère.

Chez les enfants, le coeur bat plus vite.

Quand le coeur bat trop vite, on parle de tachycardie.
Quand le coeur bat trop lentement, c'est une bradycardie.
L'arythmie correspond à un rythme cardiaque irrégulier.

Mais il arrive aussi que le coeur ne batte pas normalement. Les troubles du rythmes cardiaques peuvent avoir différentes origines, et engendrer différents types de symptômes. Un exemple, parmi tant d'autres : un bloc auriculo-ventriculaire où l'influx électrique passe mal entre les oreillettes et les ventricules. Le coeur bat alors lentement (de façon plus ou moins prononcée, de façon plus ou moins régulière).


publicité