publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Varice, varices : Les complications

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (19. novembre 2014)

Les varices et l'insuffisance veineuse peuvent faire l'objet de complications parfois majeures.
Si elles sont de gros diamètre et que vous vous cognez, elles peuvent se rompre. L' hémorragie est alors facilement traitée par une compression locale.

La rupture interne qui entraîne une hémorragie dans la jambe, dans une loge musculaire, provoque une douleur à cause de l'hématome créé.

L'insuffisance veineuse peut aussi provoquer des troubles trophiques au niveau de la peau : des dermites, des ulcères variqueux (plaies atones)...

La stase sanguine peut entraîner la formation de caillots dans les veines. Le réseau veineux profond est alors le siège d'une thrombose ( caillot de sang dans la veine), c'est une phlébite.

Les traitements


Une fois ce bilan effectué chez un médecin spécialiste, différentes traitements sont proposés en fonction du nombre de varices, de leur localisation, de leurs conséquences... et de l'importance de l'insuffisance veineuse.

Parmi les premiers traitements : la prévention par la contention, la compression est utile : dès que les signes apparaissent, ou dans des conditions favorisant la stagnation du sang dans les veines : voyage en avion, grossesse, position debout prolongée, ou piétinement, professions particulières : hôtesses de l'air, vendeuses...

Les degrés de contentions sont variables : prescrites par un médecin en fonction du degré d'insuffisance veineuse, elles sont remboursées par la Sécurité sociale.
Les bas à varice de nos grand-mères sont révolus, aujourd'hui de nombreux modèles proposés en pharmacie sont tout à fait seyants.

Quant aux médicaments veino-toniques, il n'est pas vraiment prouvé qu'ils empêchent l'aggravation de l'insuffisance veineuse, et encore moins l'aggravation des varices.
Mais le véritable traitement des varices se fait en utilisant des instruments et des techniques spécifiques. Il y a plusieurs gestes possibles selon la veine atteinte : le laser pour les petits vaisseaux (varicosités) est un geste anodin. La sclérothérapie est utilisée pour les varices de petit calibre : un très fin cathéter est introduit dans la veine, le médecin injecte progressivement le long du trajet veineux une substance sclérosante qui entraîne une fibrose de la veine, puis sa disparition à terme.

Le stripping est une véritable opération chirurgicale indiquée quand la veine est malade sur un long trajet. Le stripping est réservé pour les veines de gros calibre et nécessite une hospitalisation. Il existe différentes techniques de stripping.

Après ces traitements, ces interventions, il est généralement nécessaire de porter des bas de contention pendant plusieurs semaines... parfois même, il sera recommandé de les porter le plus souvent possible.


publicité