publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Variole : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. octobre 2014)

Il n'existe pas de traitement médicamenteux spécifique de la variole. Le traitement des personnes infectées repose sur la seule prise en charge des symptômes.

Comme la variole a été éradiquée, le vaccin n'est plus indiqué depuis les années 80.

Afin de prévenir une éventuelle réapparition de la maladie, la variole fait l'objet d'une surveillance internationale accrue. Toute suspicion d'un cas de variole doit faire l'objet d'une déclaration obligatoire par le médecin. Alors, la personne contaminée devra être isolée. Toutes les surfaces infectées devront être désinfectées par des solutions chlorées, de même que le linge du (ou des) malades devront être autoclavés.

Aussi, les autorités sanitaires (Institut de Veille sanitaire - InVS, Cellules Inter-Régionales d'Epidémiologie (CIRE), DDASS) mettront en oeuvre une enquête épidémiologique pour identifier la source de contamination et les sujets contacts du ou des cas. Un traitement préventif devra être proposé à toute personne exposée au virus de la variole. Il repose sur la vaccination.

Cette vaccination prévient ou diminue l'intensité de la maladie et atténue le risque de mortalité. Surtout si elle est effectuée dans les tout premiers jours après le contact. Les stratégies de vaccination contre la variole à adopter dans le contexte d'une utilisation du virus de la variole comme arme biologique, font l'objet d'un avis du Conseil supérieur d'hygiène publique.


publicité