publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Verrues plantaires : Les symptômes

Publié par : Dorothee Gebele (21. mai 2015)

Les symptômes d'une verrie plantaires sont assez caractéristiques, et simples à identifier.

Les verrues plantaires apparaissent le plus souvent de manière isolée au niveau des plantes de pieds sous forme d’excroissance cutanée plate, de couleur grise à marron-jaunâtre. Elles se forment de préférence à des endroits où la plante de pied est exposée à de fortes compressions : talons ou orteils. Symptôme typique : généralement, les verrues plantaires sont recouvertes d’une callosité. Si celle-ci n’est pas trop épaisse, on peut apercevoir des petits points noirs dans la lésion cutanée. Ces derniers sont le résultat de petits saignements. Attention de ne pas confondre avec d’autres lésions cutanées. Et au moindre doute, mieux vaut prendre l’avis d’un médecin.

Autre symptôme : lorsque les verrues plantaires sont très profondes, les excroissances peuvent se prolonger jusque dans l’épiderme ou dans les tissus adipeux et conjonctifs situés dans l’hypoderme. Si elles se prolongent jusqu’à atteindre des terminaisons nerveuses, les verrues plantaires peuvent provoquer de fortes douleurs lorsqu’on pose le pied (comme si on marchait sur une épine).

Le diagnostic
Généralement, le médecin reconnaît les verrues plantaires à la simple vue. Si jamais un doute persiste, un prélèvement et son analyse en laboratoire peuvent confirmer le diagnostic.

Les symptômes des verrues plantaires © Okapia

Les verrues plantaires sont des lésions cutanées plates de couleur grise ou marron-jaunâtre. Elles se forment souvent au niveau des points d’appui du pied, donc au niveau des orteils et du talon. Le plus souvent, une callosité se forme au-dessus de la verrue. © Dr. med. J. P. Müller/OKAPIA


publicité