publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Verrues plantaires : Les traitements des verrues plantaires

Publié par : Dorothee Gebele (21. mai 2015)

Le traitement des verrues plantaires par le médecin

Pour le traitement local des verrues plantaires, le médecin dispose de différentes méthodes qu’il applique individuellement ou combinées :

  • L’acide salicylique : par exemple sous forme de pansement ou de teinture pour dissoudre la callosité couvrant la verrue.
  • 5-fluorouracil : cette substance a un effet inhibiteur sur les virus des verrues plantaires. La personne touchée applique cette teinture, délivrée uniquement sur ordonnance. Pour ne pas affecter les tissus environnant la verrue par le médicament utilisé, on peut appliquer de la vaseline ou de la pâte de zinc autour de la verrue traitée.
  • L’imiquimod : cette substance active incite le système immunitaire à libérer des cytokines qui stimulent à leur tour le système immunitaire pour qu’il agisse contre les virus.
  • La cryothérapie (traitement par le froid) : le médecin applique de l’azote liquide sur la verrue plantaire pour geler la verrue et ses prolongements en profondeur, et provoquer une réaction d’inflammation et laisser mourir les tissus. Cela engendre une douleur assez vive lors du traitement, mais qui s’estompe vite. Après quelques jours, les tissus morts se détachent et tombent tout seuls.
  • L’ablation laser : le médecin irradie la verrue au laser pour détruire les cellules cutanées touchées. Une fois détruites, ces dernières se laissent enlever facilement.
  • Le curetage : le médecin enlève la verrue (ou d’éventuels restes de verrue après un autre traitement préalable) à l’aide d’une curette. Cette intervention se fait sous anesthésie locale. Selon la taille de la verrue plantaire, plusieurs séances peuvent être nécessaires.

La prévention

Mieux vaut prévenir que guérir ! Pour éviter que des verrues plantaires ne se développent ou se multiplient, vous devriez :

  • éviter tout contact direct avec des verrues plantaires d’autres personnes,
  • garder les pieds secs et propres et changer de chaussettes et chaussures tous les jours,
  • appliquer régulièrement une crème sur vos pieds,
  • éviter de marcher pieds nus à la piscine, dans les vestiaires ou salles de douche et salles d’eau publiques en général. Des tongs ou sandales permettent de réduire le risque de contagion, 
  • éviter de gratter les verrues plantaires : vous risquez de répandre le virus !
  • vous laver les mains fréquemment – et immédiatement si vous avez été en contact direct avec des verrues plantaires.


publicité