publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les verrues plantaires

Publié par : Dorothee Gebele (21. mai 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

Les verrues plantaires (verrucae plantares) sont des lésions cutanées, d’un aspect rond et plat, qui apparaissent principalement aux plantes de pied.

Elles sont sans danger, mais peuvent être très gênantes, voire douloureuses, car elles se forment souvent au niveau des points d’appui (talon ou pointe des pieds). Sous l’effet de la pression du poids du corps, les verrues croissent en profondeur, ce qui peut provoquer de fortes douleurs, notamment lors de la marche.

Personne n’est à l’abri de verrues plantaires, mais les enfants et adolescents… ainsi que les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement touchés.
Les verrues plantaires résultent d’une infection par certains types du virus du papillome humain (VPH). Ces virus sont transmis par contact peuvent s’introduire dans la peau des plantes des pieds par de petites fissures ou blessures. La verrue n’apparaît pas forcément immédiatement, parfois elle n’est visible qu’après quelques semaines, voire quelques mois.

On distingue deux types de verrues plantaires : la myrmécie qui survient isolément et pousse en profondeur, et la verrue « en mosaïque » qui apparaît sous forme de colonies (de multiples petites verrues). Plus petites que les verrues plantaires individuelles (elles ont la taille d’une tête d’épingle) et poussent en surface, les verrues mosaïques ne sont généralement pas douloureuses.

Les verrues plantaires ne nécessitent pas forcément un traitement, souvent elles disparaissent spontanément - en moyenne après 2 ans. On observe cette guérison notamment chez les enfants. Un traitement est cependant conseillé lorsque les verrues sont douloureuses ou s’étendent en grappe.

Si vous constatez des lésions cutanées et que vous êtes sûr qu’il s’agit de verrues plantaires, vous pouvez d’abord essayer de traiter les verrues vous-mêmes avant de consulter un médecin : à la pharmacie vous trouvez différents traitements sans ordonnance. Ils peuvent être basés sur un traitement par le froid ou dissoudre petit à petit la callosité qui s’est formée au-dessus de la verrue.

Si l’automédication ne donne rien, il est conseillé de consulter un médecin. Il dispose d’autres moyens pour enlever les verrues plantaires, par exemple la cryothérapie qui utilise de l’azote liquide ou le traitement par laser. Le médecin peut également recourir à une intervention chirurgicale.  

Attention ! L’automédication est déconseillée aux patients diabétiques ainsi qu’aux personnes avec un système immunitaire affaibli, des nerfs endommagés au niveau des pieds ou des troubles de la circulation sanguine. Dans ces cas, le traitement des verrues plantaires doit impérativement se faire par un médecin.

Auteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard.


publicité