publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vulvite : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. février 2016)

Deux symptômes sont possibles en cas de vulvite :

  • Des démangeaisons locales, appelées aussi prurit. Cela gratouille : la vulve est rouge. C'est le cas le plus fréquent.
  • Des brûlures locales.
  • Ou les deux.

En général, les femmes qui ont été une première fois victimes d'une vulvite, se souviennent bien des manifestations, et en cas de récidive, dès les premiers signes, elles sauront de quoi il s'agit !

La femme adulte, mais aussi la petite fille, peuvent être concernées par une vulvite et donc présenter ces symptômes.

Notre conseil : il ne faut pas hésiter à se regarder dans un miroir pour voir si la vulve est rouge, s'il y a des plaques blanches, etc.

Chez la femme adulte, le diagnostic se fait par un médecin généraliste ou un gynécologue qui effectuera un examen clinique ainsi parfois qu'un prélèvement vaginal.

Le dermatologue peut prendre le relais, si le traitement ne fonctionne pas. En effet, une maladie de peau peut expliquer une vulvite.

Pour identifier la cause d'une vulvite, très souvent une simple consultation chez un médecin suffit à poser un diagnostic (par les réponses aux questions posées par le médecin, et l'examen de la vulve). D'autres fois, un prélèvement local qui sera envoyé à un laboratoire d'analyses. Cela peut permettre de savoir quel élément infectieux est responsable de la vulvite. Et bien sûr de se faire traiter par des médicaments et l'application de certaines mesures d'hygiène.

A voir aussi cette vidéo, si des odeurs surviennent même en cas de très bonne hygiène.

Question intime



publicité