publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Zika : un risque pour les femmes enceintes ?

Publié par : Dorothee Gebele (08. février 2016)

Le virus Zika fait partie de la famille des flavivirus et est transmis par des moustiques infectés, probablement principalement par les moustiques de l’espèce Aedes (connu sous le nom de moustique tigre, en raison des stries présentes sur son corps). La possibilité d’une transmission du virus par des rapports sexuels non protégés est également envisagée. Mais cela reste à confirmer.

Généralement, la maladie à virus Zika est relativement bénigne et guérit spontanément. Les symptômes typiques d’une infection au virus Zika, ressemblent à ceux d’une grippe sont la fièvre, des douleurs articulaires et des éruptions cutanées.

Le virus Zika en bref :
- Genre: Flavivirus
- Vecteur: Moustiques du genre Aedes (piquant en général le matin, en fin d’après-midi et en soirée)

Dans certains cas, le virus Zika peut cependant provoquer des complications neurologiques (syndrome de Guillain-Barré qui s’observent aussi dans certaines autres infections) ou encore des complications congénitales : chez les femmes enceintes, le virus Zika peut causer des malformations cérébrales chez les fœtus, et en particulier une microcéphalie (tête trop petite). Même si cette hypothèse n’a pas encore été entièrement confirmée, il est conseillé aux femmes enceintes d’éviter les voyages dans des pays à risque.

Le virus Zika

Photo de multiples virus Zika au microscope électronique. Un seul virus Zika (voir flèche) a un diamètre d’environ 40 nanomètres.

D’où vient le virus Zika ?

Le virus Zika a été identifié pour la première fois en 1947 chez des singes rhésus, dans la forêt Zika en Ouganda. Les premiers cas humains de fièvre Zika sont apparus dans les années 1970 dans plusieurs états en Afrique, puis en Asie.

La propagation du virus Zika dans le monde

Depuis, diverses épidémies d’infections au virus Zika ont été constatées par le passé en Afrique, en Amérique centrale et du Sud, en Asie ainsi que dans la région du Pacifique.

Voici les dates clés des grandes épidémies du virus Zika :

  • 2007 : le virus Zika est détecté en Micronésie.
  • 2013-2014 : des cas du virus Zika sont enregistrés en Polynésie française, puis dans d’autres îles du Pacifique (Nouvelle-Calédonie, les îles Cook et l’île de Pâques).
  • Mai 2015 : le virus Zika arrive en Amérique du Sud : après des premiers cas détectés au Brésil, le virus se propage, au cours de l’année, à d’autres pays du continent.
  • Novembre/décembre 2015 : Les premiers cas de virus Zika sont détectés en Guyane française et en Martinique.
  • Janvier 2016 : la Martinique et la Guyane passent au stade épidémique. Une vingtaine de pays du continent américain sont touchés par le virus. En Europe, quelques cas ont été identifiés.

La situation en France

En ce jour, sont touchés par le virus Zika les territoires français suivants : la Guyane, la Guadeloupe et Saint-Martin. Aussi, en janvier 2016, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a recommandé aux femmes enceintes (ou ayant un projet de grossesse) de reporter des voyages en Guyane ou aux Antilles.

Et en France métropolitaine ?

Selon le Haut Conseil de la Santé Publique : « Les conditions pour une transmission autochtone du virus Zika en métropole sont réunies, dans les départements où le moustique vecteur est présent. Le moustique Aedes albopictus - le moustique tigre, ndlr -y est implanté depuis 2004 (20 départements en vigilance rouge) et s’y étend (21 départements en vigilance orange). » Ces départements sont notamment situés dans le sud-est et le sud-ouest de la France.

Les pays touchés par le Zika dans les 9 derniers mois (au 31 janvier 2016, source : ECDC) :
La Barbade, Bolivie, Brésil, Cap Vert, Colombie, Curaçao, République Dominicaine, Equateur, El Salvador, Fiji, Guinée française, Guadeloupe, Guatemala, La Guyane, Haïti, Honduras, Maldives, Martinique, Mexique, Nouvelle Calédonie, Nicaragua, Panama, Paraguay, Puerto Rico, Saint Martin, Samoa, Îles Salomon, Suriname, Thaïlande, Venezuela, Îles Vierges (USA).
Pour plus d’informations : www.paho.org

Auteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard


publicité