publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Zona : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. octobre 2014)

Connaître les causes d'un zona, c'est d'abord s'intéresser au virus de la varicelle. En effet, lorsqu'une personne est en contact avec le virus de la varicelle, elle fabrique des anticorps contre ce virus afin de le détruire. Cette personne est en principe immunisée contre la varicelle. Cela veut dire que si elle entre à nouveau en contact avec ce virus, elle ne développera ni de varicelle (ni de zona d'ailleurs), car elle sera protégée par ses propres anticorps.

En revanche, chez 20% de la population, le virus de la varicelle, peut ne pas être totalement détruit. Il va alors se « cacher » dans certains ganglions nerveux et hiberner pour une très longue période qui peut durer des dizaines d'années. Il sera réactivé à l'occasion d'une baisse d'immunité, ou parfois simplement avec l'âge... et alors là, risque de survenir un zona.

Il est établi que le risque de développer un zona augmente avec l'âge, mais aussi avec une baisse de l'immunité. Toutefois, la cause exacte du « réveil » du virus de la varicelle n'a pas encore été déterminée de façon définitive. Il n'est donc pas possible de dire avec assurance quels sont les facteurs ou les causes qui pourraient entraîner un épisode de zona.

Si vous avez déjà eu la varicelle, vous n'avez pas à craindre une éventuelle contagion de la part d'une personne ayant un zona. Car un zona n'est pas contagieux pour une autre personne, sauf pour le malade lui-même à qui on conseille effectivement de bien sécher les lésions pour éviter un risque de contamination oculaire, par exemple (bien qu'en pratique cela soit extrêmement rare).



publicité