publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Zona : le zona ophtalmique

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. octobre 2014)

Une des complications du zona est l'atteinte de la zone des yeux (on parle de zona ophtalmique). Le virus peut se loger au niveau d'un des nerfs cutanés de la face, au niveau de la paupière et de l'oeil, et atteindre la cornée.

La cornée étant la lentille (naturelle) à la surface de l'oeil, elle peut devenir opaque, entraînant une mauvaise vue et dans le pire des cas, la cécité de l'oeil atteint. C'est pourquoi il est très important de repérer le zona dès les premières manifestations afin de le soigner le plus vite possible et éviter ces complications graves.

Dès les premières démangeaisons, douleurs, voire sensibilité à la luminosité dans certains cas, il faut prendre rendez-vous auprès de votre médecin. La prise d'antiviraux dans les 72 premières heures permet d'atténuer le zona ophtalmique de manière significative. Il est important de prendre ce médicament le plus tôt possible.

Les traitements

Le zona étant une manifestation du virus de la varicelle, son traitement se fait donc par des médicaments antiviraux afin de combattre leur prolifération. Il faut débuter le traitement dès la confirmation du zona car plus tôt il sera mis en place, plus tôt le zona sera guéri.

1 - Les médicaments antiviraux.

Grâce aux médicaments antiviraux, il est possible d'enrayer l'apparition d'un zona ou au moins de diminuer les complications. Ces médicaments diminuent l'apparition de séquelles en particulier les douleurs post-zostériennes et les risques de cécité en cas d'atteinte de l'oeil.

Chez les personnes âgées de 50 ans et plus, il est intéressant de prescrire un antiviral le plus tôt possible, dès l'apparition de la douleur, dans les 72 heures qui suivent l'apparition de l'éruption cutanée ; si la maladie n'est pas enrayée, le virus sera néanmoins moins virulent.
Chez les personnes immunodéprimées, ces médicaments antiviraux sont donnés par voie veineuse.

2 - Les traitements des zonas ophtalmiques.

Les zonas ophtalmiques sont toujours traités à cause du risque de cécité. En plus du médicament anti-viral par voie orale, une pommade à l'acyclovir (anti-viral) voire des corticoïdes locaux sont prescrits.

3 - Les médicaments antalgiques.

Pour lutter contre la douleur, des antalgiques tels que le paracétamol sont efficaces, parfois il est nécessaire d'utiliser la morphine. Des antidépresseurs peuvent être prescrits dans les algies post-zostériennes.

4- La vaccination contre le zona.

Elle est recommandée avant d'être malade... Puisque ce vaccin peut prévenir la survenue d'un zona (dans plus de 50% des cas) et surtout les douleurs post-zostériennes (dans 67% des cas). Cette vaccination, non remboursée par l'Assurance maladie, est officiellement recommandée chez les plus de 65 ans. Une seule injection. Parlez-en à votre médecin...



publicité